The Maltese Falcon by Bosley Crowther

The Maltese Falcon by Bosley Crowther

04 octobre 1941. Humphrey Bogart face à une femme fatale, ça ne se refuse pas. D’autant plus quand elle est interprétée par Mary Astor. Et quand en plus, Bosley Crowther se répand en louange, il n’y a pas une seconde à perdre. Direction la première salle de ciné venue sur Broadway pour le passant cinéphile impatient de découvrir ce The Maltese Falcon.

Du Rififi à Paname par Coin de Mire

Du Rififi à Paname par Coin de Mire

Le 28 octobre, Coin de Mire Cinéma nous proposera de (re)découvrir Du Rififi à Paname de Denys de la Patellière avec Jean Gabin, George Raft, Gert Fröbe, Mireille Darc, Claude Brasseur dans une édition blu-ray et dvd de « Prestige ». Un classique du genre à ne louper sous aucun prétexte.

Mildred Pierce by No One

Mildred Pierce by No One

29 septembre 1945. Le passant solitaire ne sait quel film voir. Appréciant les salles du Strand, il découvre à l’affiche le dernier Michael Curtiz, Mildred Pierce, qui sous couvert du film noir, traite de l’éclatement de la cellule familiale. Pourquoi pas après tout ?

Tuer n’est pas Jouer (I Saw what you Did)

Tuer n’est pas Jouer (I Saw what you Did)

Synopsis : Libby, dont les parents sont sortis pour la soirée, invite son amie Kit à lui tenir compagnie chez elle. Pour passer le temps, les deux adolescentes téléphonent à de parfaits inconnus avant de leur déclarer « J’ai vu ce que vous avez fait et je sais qui vous êtes« . Ce qu’elles prenaient pour un innocent jeu va vite tourner au cauchemar lorsqu’elles tombent sur un véritable assassin.

True Confessions by Vincent Canby

True Confessions by Vincent Canby

25 septembre 1981. Comment résister à ce duo d’acteurs, Duvall / De Niro ? Comment résister à un tel sujet ? Comment ne pas être curieux de découvrir l’adaptation d’un tel roman ? True Confessions a tout pour plaire à notre passant cinéphile. Et c’est sur de lui que ce dernier s’engouffre dans la salle du Sutton Theater.

Thieves’ Highway par Bosley Crowther

Thieves’ Highway par Bosley Crowther

24 septembre 1949. Il gèle à pierre fendre. Le passant cinéphile à les plus grandes difficultés à rester debout sur les trottoirs glissants de Broadway. Et pour couronner le tout, on attend d’importantes chutes de neige. Dérèglement climatique ? Que nenni, cela n’existe pas au pays de l’Oncle Sam! Tout cela est de la faute de Bosley Crowther qui vient de sortir un papier dithyrambique sur le dernier Jules Dassin, Thieves’ Highway.

Sanglantes Confessions (True confessions)

Sanglantes Confessions (True confessions)

Synopsis : Chargé d’enquêter sur la mort d’une jeune femme, retrouvée coupée en deux dans un terrain vague, le détective Tom Spellacy se voit obligé de reprendre contact avec son prélat de frère, Desmond. Ce dernier fréquentant des personnalités publiques pouvant avoir eu affaire à la victime.

Rosebud d’Otto Preminger

Rosebud d’Otto Preminger

Synopsis : Cinq jeunes filles, issues de puissantes familles, sont enlevées, alors qu’elles se trouvent à bord du yacht Rosebud, par des membres du groupe terroriste Black September. Larry Martin, opérateur pour la C.I.A., est chargé de les retrouver et de les délivrer. Il devra composer avec les pères des victimes et les autorités israéliennes.

Double Indemnity by Bosley Crowther

Double Indemnity by Bosley Crowther

07 septembre 1944. Le passant cinéphile se sent attiré par cette histoire de femme fatale prenant dans sa toile un enquêteur en assurance. En outre, il se demande bien comment l’on peut résister à ces femmes. En tout cas, il pénètre dans la salle où l’on passe Double Indemnity comme attiré malgré lui.