The Black Book par A.W.

The Black Book par A.W.

17 octobre 1949. La curiosité du passant cinéphile est titillée par The Black Book, film noir au temps de la Révolution Française. D’autant plus que son traitement semble flirter avec celui du western, genre qu’il adore. Direction donc le Globe voir si quelques têtes vont tomber.

The Big Heat by Bosley Crowther

The Big Heat by Bosley Crowther

15 octobre 1953. Le fait que Bosley Crowther aime un film est suffisamment rare pour que l’on se penche sérieusement sur le long métrage. Notre passant cinéphile entre donc confiant dans la salle du Criterion pour découvrir le dernier Fritz Lang, The Big Heat.

The Glass Key par T.S.

The Glass Key par T.S.

15 octobre 1942. L’Europe est en pleine guerre. Les Etats-Unis ont pris part au conflit mondial. Il est temps de se divertir et d’oublier cet enfer. Mais quel film choisir se demande le Passant Cinéphile ? The Glass Key ? Voyons ce qu’en dit T.S. dans les colonnes du New York Times.

Blood Simple by Janet Maslin

Blood Simple by Janet Maslin

12 octobre 1984. Mélanger film noir et humour, quelle drôle d’idée ! C’est pourtant l’approche qu’ont adopté les frères Coen pour leur premier film, Blood Simple. Le passant solitaire, friand de découverte, se laisse tenter en cet après-midi d’octobre. Et il a le pressentiment qu’il ne va pas être déçu.

To Have and Have Not by Bosley Crowther

To Have and Have Not by Bosley Crowther

12 octobre 1944. Humphrey Bogart prend conscience du monde qui l’entoure et prend fait et cause pour le camp du bien dans To Have and Have Not d’Howard Hawks. Le passant cinéphile, fan de Boggie devant l’Eternel, ne peut laisser passer cette occasion. Et puis il y a The Look…

Laura par T.M.P.

Laura par T.M.P.

12 octobre 1944. Le passant cinéphile est abasourdi. Un critique du New York Times a osé écrire que Gene Tierney n’était pas à la hauteur dans le dernier film d’Otto Preminger, Laura. Direction le cinéma le plus proche pour se faire sa propre idée. Et se fendre d’une lettre bien salée à ce T.M.P. histoire de lui apprendre son métier.

Nightmare Alley by T.M.P.

Nightmare Alley by T.M.P.

10 octobre 1947. Un film noir sur un champ de foire, voilà qui peut être intéressant. Le passant solitaire a gardé une âme d’enfant et faire se percuter drame et innocence lui parle. Direction le Mayfair pour découvrir ce Nightmare Alley signé Edmund Goulding avec Tyrone Power et Coleen Gray.