Un Enfant Disparaît (Ein Kind Wird Gesucht)

Un Enfant Disparaît (Ein Kind Wird Gesucht)

Synopsis :

Après la disparition du jeune Mirco Schlitter, dont le vélo a été retrouvé abandonné le long d’une route de campagne, une cellule de la police criminelle est chargée de l’enquête.

Critique :

Il existe en littérature policière un sous-genre où les ressorts fictionnels n’ont que très peu de place, la procédure policière (police procedural en anglais). S’attachant à restituer les faits au plus près de ce qui se passe dans la réalité, leurs auteurs font délibérément fi de tout ce qui pourrait « divertir » le lecteur. A ce stade, il convient de citer, comme fer de lance du genre, l’écrivain Hillary Waugh dont le roman On Recherche… (Last Seen Wearing…) tient lieu de mètre étalon. Et son histoire de jeune étudiante disparaissant du jour au lendemain n’est pas sans rapport avec Un Enfant Disparaît.

S’inspirant d’un fait divers réel survenu en 2010 en Rhénanie du Nord, Urs Egger signe un film glaçant à l’intrigue collant au plus près de la réalité. Il s’attache avec pudeur à cette famille croyante qui voit dans cette épreuve toutes ses certitudes voler en éclats. Les sous-entendus, les reproches affleurent, les enfants se déchirent. Rien de très surprenant. La mère se réfugie un peu plus dans la religion quand le père, au contraire, la rejette en bloc. La fille aînée se range du côté de son père alors que sa sœur, trop jeune pour tout appréhender, réclame la chambre de son frère, plus grande, « puisqu’il ne reviendra pas ». Face au désarroi et aux attentes de la famille, la police ne peut faire que bonne figure et agir avec tact. Parce que les flics savent. L’enfant est mort. Et ça ne s’est pas fait sans peur ni sans douleur.

Une enquête policière, c’est comme une grosse machine. Des enquêteurs de terrain qui ratissent, font du porte à porte, glanent des renseignements. Renseignements exploités par d’autres, plus spécialisés. Le directeur d’enquête chapeaute, oriente suivant les infos qui lui remontent. Equipe cyno, hélicoptère, plongeurs et même deux Tornados avec caméras thermiques participent aux investigations. Mais parfois de petits grains de sable viennent gripper cette machine. Un vélo récupéré et nettoyé par un passant et ce sont des empreintes et de l’ADN qui disparaissent. Un pantalon trouvé sous une poubelle et stocké dans un panier de linge sale et c’est encore du temps de perdu pour la police. Et des désillusions de plus pour la famille.

Le temps passe. Inexorablement. La famille finit par comprendre (tout en désirant le contraire) que l’enfant ne rentrera pas à la maison. C’est désormais le corps sans vie de la petite victime que l’on espère récupérer. Pour que le deuil puisse se faire. Alors la police insiste, use jusqu’à la corde la moindre piste. Et il suffit de l’idée géniale d’un enquêteur, de l’abnégation d’une standardiste, du coup de bol d’un flic de la scientifique pour débloquer l’enquête et finir par appréhender un suspect. Le réalisateur rend hommage à ces flics qui ne s’arrêtent pas, qui sacrifient pendant un temps leur famille au bénéfice d’une autre. Il aurait pu aller plus loin en s’attardant davantage sur l’interrogatoire, en plongeant dans l’esprit de ceux qui, pour obtenir des aveux, se rapprochent dangereusement du tueur d’enfant. Un Enfant Disparaît se clôt finalement sur une famille en pleurs et brisée à jamais face à un flic qui ne peut plus rien pour eux.

Un Enfant Disparaît est toujours visible sur Arte.fr. Si vous êtes friands de polars musclés et de flics boderlines, passez votre chemin. Si au contraire, la procédure policière vous intéresse, alors foncez. Vous ne serez pas déçus.

Fiche technique :

  • Réalisation : Urs Egger
  • Scénario : Katja Röder, Fred Breinersdorfer
  • Image : Lukas Strebel
  • Montage : Benjamin Hembus
  • Musique : Ina Siefert, Nellis Du Biel
  • Pays : Allemagne
  • Genre : Thriller
  • Durée : 89 mn

close

Bienvenue Noiristas !

Inscrivez-vous vite pour recevoir les prochains articles à paraître chaque semaine

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :